Livraison GRATUITE pour achat de 100 $ et plus | FRAIS FIXES de 10 $ si moins de 100 $ | RAMASSAGE EN BOUTIQUE sans frais

Sherbrooke : ville ou territoire agricole?

Tournée de l'agroalimentaire - 26 septembre 2018

 

Dans l’esprit de la plupart des gens, Sherbrooke est assurément une ville, la sixième en importance au Québec pour ce qui est de la population.

Mais Sherbrooke, c’est aussi une zone agricole. Je l’ai constaté le 26 septembre dernier en participant à la tournée de l’agroalimentaire présentée par la Ville de Sherbrooke et le syndicat local de l’UPA de Val-Saint-François et de Sherbrooke.

Cette tournée avait pour but justement de sensibiliser et mobiliser citoyens et élus à l’importance du rôle de l’activité agricole et forestière pour la population. Notre groupe était composé, entre autres, d’élus, d’intervenants dans le domaine agricole, de producteurs agricoles et de transformateurs.

Nous sommes donc tous joyeusement partis, par un beau matin pluvieux d’automne, explorer le territoire agricole sherbrookois à bord d’un bel autobus jaune. Nous nous sommes promenés durant un avant-midi complet du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest pour couvrir l’ensemble du territoire. Nous avons rencontré des producteurs agricoles passionnés qui nous ont parlé de leur réalité.

Arret Ferme Ste-Catherine

Après un arrêt à la Ferme Sainte-Catherine qui produit pommes, légumes, fruits et fleurs, nous avons poursuivi nos visites à la ferme laitière Fernand et Ginette Breton dans la zone verte de Brompton. Sur place, nous avons constaté tout le dynamisme de l’exploitant lorsqu’il nous a présenté son troupeau et ses installations comprenant notamment un robot de traite.

Ferme Fernand et Ginette Breton

Nous sommes aussi descendus à la ferme Bibeau qui elle produit ail, bœuf, maïs sucré et sureau. Quelle chance nous avons de pouvoir compter sur ces producteurs pour nous approvisionner localement!

Ferme Bibeau

En effet, la contribution de ces producteurs est plus importante que jamais. Nous apprécions de plus en plus les produits locaux. Nous souhaitons connaître l’origine de nos aliments et savoir que ces derniers n’ont pas parcourus des milliers de kilomètres avant de nous parvenir. C’est pourquoi il est si important de reconnaître leur apport et de soutenir collectivement ceux qui ont fait le choix de produire ce que nous mettons dans notre assiette.

La ville de Sherbrooke comptait, en 2015, 71 exploitations agricoles enregistrées. Ce nombre constituait une baisse de 28 % par rapport à 1993. Ceci illustre bien l’importance d’être proactifs à soutenir l’agriculture locale pour assurer sa pérennité.

Malgré cela, saviez-vous que la zone agricole de Sherbrooke compte actuellement pour 37 % du territoire? Et que 80 % de ce territoire est composé de sols considérés comme favorables à l’agriculture? Un bon potentiel de croissance donc!

Au surplus, Sherbrooke c’est aussi beaucoup de forêt. Le couvert forestier occupe 50 % du territoire dont 35 % a un excellent potentiel acéricole. N’est-ce pas merveilleux de penser à tout ce sirop d’érable qui pourrait être produit dans notre propre cour!

Je vous encourage, vous aussi, à faire une tournée de notre territoire agricole. Vous réaliserez alors que c’est aussi ça Sherbrooke.

 

Note : Les données quantitatives présentées ici proviennent des documents remis par les organisateurs de la tournée.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés